C'est au début des années 1990 que naît le web, un ensemble de pages HTML contenant textes, liens, images et accessible depuis une URL partout dans le monde. Le tout premier navigateur de l'histoire a vu le jour en 1990 et s'appelait WorldWideWeb : il s'agissait d'un navigateur-éditeur sans prise en charge graphique qui se contentait d'afficher simplement des données brutes. 

Le site internet d'Amazon en 1995

Peu de temps après sont apparus les célèbres Netscape Navigator et Internet Explorer qui ont été tous deux équipés d'une interface graphique adaptée à une utilisation grand public et capables d'afficher les pages des sites écrits en HTML.

Les premiers aventuriers du web se sont alors lancé dans la conception de sites internet ce qui a donné naissance aux premières mises en page, en tableau essentiellement. Le principe était simple : penser la page sous forme de cellules et ajouter des images découpées à l'intérieur.
L'abscence de règles et de normes dans la façon dont était produite les pages web posait un vrai problème : chacun développait ses pages à "sa sauce", il était difficile de s'y retrouver.

 C'est pourquoi au milieu des années 1990, le World Wide Web Consortium (W3C) vit le jour. Sa mission : normaliser la façon dont sont construites les pages web et uniformiser les techniques de développement, dans différents langages.

 

 

La révolution CSS (Cascading Style Sheets : feuilles de style en cascade)

Le site internet d'Apple, au début du siècle

La prise en charge par les navigateurs du CSS servant à décrire la mise en page d'un document HTML a marqué un véritable tournant dans l'univers du web. D'une part, le CSS a permis de mettre de l'ordre en séparant complètement le style de la page de sa structure HTML. Il a également permis de se détacher des habitudes de conception de pages web en tableaux HTML qui rendait la page lourde et difficile à interpréter.

Progressivement depuis 1997 avec la première version, le CSS a gagné du terrain chez les navigateurs populaires comme à l'époque Internet Explorer 4 ou encore Netscape Navigator 4.

Il faudra attendre la version 2 implémentée entre 2001 et 2007 après avoir subi de multiples révisions, introduisait plus de 70 nouvelles propriétés qui ont donné bien des idées aux designers de plus en plus libres de leurs créations : désormais, il était possible de s'affranchir totalement des tableaux pour effectuer sa mise en page.

 

 

L'explosion du mobile et la révolution CSS3

 



Le progrès majeur de la version 3 de CSS réside surtout dans l'implémentation de Media Queries qui permettent d'adapter l'interface aux dimensions de l'écran. Ainsi, on peut voir de plus en plus de sites web proposer des versions mobiles, basées sur l'utilisation avancée de Media Queries. On appelle cette technique le responsive web design. Cette dernière modifie la façon dont sont pensées les pages web, le but étant de proposer une seule interface auto-adaptable en fonction du support.

 

Quelques exemples de sites web reponsive (utilisateurs pc, redimmensionnez la fenêtre de votre navigateur pour voir le résultat) :

http://css-tricks.com/

http://skivefestival.dk/

http://fffunction.co/

 

 

Quelles évolutions pour le futur ?

 

Il est trop tôt pour le dire. Les évolutions des langages évoluent bon train, les techniques de conception aussi... Le CSS4 est en route mais on ne sait encore que peu de choses sur les changements qu'il va opérer... HTML5 doit s'imposer de plus en plus dans le monde des navigateurs et enfin être reconnu comme un standard utilisé par tous.

Pour conclure, laissons faire ce qui doit être fait et tâchons de nous maintenir à jour (le plus possible) !

Un projet, une idée ? Discutons-en ensemble.

Contactez-nous

Téléphone

04 86 40 84 09

E-mail

contact@vertuoz.fr

On vous rappelle de suite ?

service proposé de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h, du lundi au vendredi.

Nom / société

E-mail et/ou téléphone

Votre message

Anti-Spam